Double personnagité

Martine – Ce n‘est pas vrai, ce n’est pas Gérard qui va jouer l’Intelligence Artificielle pour cette nouvelle saison. On ne va pas encore se farcir ses blagues foireuses et ses improvisations hasardeuses.

Dany – Je te rappelle qu’il est le délégué syndical des intermittents et le neveu du producteur. Alors, va falloir faire avec si on ne veut pas jouer dans le noir et être payé avec du retard.

Martine – Mais il va faire fuir le public. Le tonton qui est si près de ses sous, il ne s’en rend pas compte.

Dany – Je lui ai dit, mais il m’a répondu qu’avec son intelligence très artificielle, il était parfait pour le rôle !

Gérard – Et les intellos, je vous entends. Je vous signale que moi j’ai été capable de faire un puzzle en deux jours. Alors, ne me prenez pas pour un débile.

Martine – Et c’est un exploit de faire un puzzle en deux jours ?

Gérard – Pas qu’un peu. Sur la boîte il y avait marqué « jusqu’à trois ans ».

Martine – OK. On va se farcir ses blagues foireuses toute la soirée.

Julie – C’est le problème de vouloir l’égalité homme – femme. Maintenant, on va devoir supporter des histoires de bruns.
La minute brun, je sens que ça va être très long et très lourd.
Mieux vaut revenir à la pièce.

Hollywood vidéo – acte 1

Il y a les personnages de l’histoire du Hollywood : Mme Vallons, Mme Argento et M. Fournier. Jusque là, rien que de très habituel.
Là où ça devient plus surprenant, c’est quand les acteurs qui jouent les personnages deviennent eux mêmes des personnages de la pièce. Martine, c’est l’actrice qui joue Mme Argento, Julie celle qui joue Mme Vallons, Dany joue Dany Fournier et Gérard, dit gégé, joue l’Intelligence Artificielle.
Dans la réalité, l’actrice qui joue Julie l’actrice qui joue Mme Vallons s’appelle peut être Roselyne ou Greta, mais ça, ça n’a pas d’importance.
Là où ça devient franchement intéressant, c’est quand les personnages – acteurs ne s’entendent pas entre eux et se mettent à régler leurs différends tout en jouant la pièce. Inutile de dire que cela ouvre un vaste champ comique, capable même de faire passer les blagues foireuses de gégé. D’ailleurs, elles ne sont pas toujours foireuses ses blagues.

Il ne faudrait pas oublier Frédo, le régisseur son et lumière, copain de Gégé, qui s’amuse à créer des problèmes techniques. Lui, aucun acteur ne joue son rôle vu qu’on ne l’entend ni le voit jamais.

Pour résumer, on offre deux histoires pour le prix d’une :
– l’histoire de ce qui s’est passé dans l’immeuble « Le Hollywood »,
– l’histoire d’acteurs qui règlent leurs comptes tout en jouant l’histoire du Hollywood devant le public.